Le Moulin d’ Alphonse Daudet

C’est ici, au cœur des Alpilles, prolongement naturel du Luberon, que se dresse le Moulin de Daudet. Situé en pays Mistralien, entre Arles et les Baux de Provence, le Moulin de Daudet se situe sur la commune de Fontvieille, Il fut construit en 1814 et broya du blé pendant un siècle puisqu’il arrêta de fonctionner en 1915. La grande guerre fit que l’on réquisitionna à la fois les hommes et le blé, ce qui signa définitivement l’arrêt de mort du dernier moulin de Fontvieille. En réalité, lorsqu’il séjournait à Fontvieille, Alphonse Daudet n’a jamais habité dans ce moulin,  mais il était logé par la famille Ambroy, au château de Montauban, proche de Fontvieille. Il se rendait de temps en temps dans ce moulin pour y trouver l’inspiration, notamment les fameuses lettres de mon moulin.

Street Art à Avignon

Farandole des Ancêtres 2017

Festival de lumière

Quand l’instant se déchire, du  ciel à la mer mille reflets  s’étire jusqu’à l’embrasement final.  

Quand la mer apaisée, inondée de lumière s’amuse à se parer de ses plus beaux atouts.  

Quand le ciel et la mer, flamboient de tous leurs feux dans l’extraordinaire fusion de rouge, jaune, rose….

Je goûte à l’air magique, au tableau étonnant, de la mer sublimé par tant d’éclats du soleil triomphant.

La foire de la Saint Martin d’Aramon 11.11.16

Cette année était fêté le 1700 ème anniversaire de la naissance de Saint Martin.

La première trace officielle de la foire Saint Martin se trouve dans une lettre patente datée de février 1565 par laquelle le Roi de France Charles IX autorise les Aramonais à organiser leurs deux foires, celle de Saint Jacques et Saint Philippe le 1er mai et  celles du 11 novembre, jour de la Saint Martin. 

Cette foire de la Saint Martin a vécus de beaux jours jusqu’au milieu des années 50 mais l’évolution des modes d’achat et parait-il, la pression de certains commerçants locaux qui y voyaient une concurrence déloyale à leur propre commerce ont fait qu’elle s’est éteinte peu à peu et la dernière édition en 1956 ne voyait la présence sur le Planet que d’un taillandier d’Avignon accompagné d’un marchand de cordes.

C’est en 1995 qu’un groupe d’amoureux des traditions d’Aramon a décidé de relancer la Foire de la Saint Martin en l’enrichissant d’un défilé à l’ancienne pour se souvenir des attelages de chevaux de la belle époque et sortir les vieux costumes découverts dans les greniers des grands Parents. 

Voici quelques portraits du défilé de cette année.

Vignoble de Gordes (Vaucluse).

C’est une IGP (Indication Géographique Protégée), peu connue, elle est produite dans le Rhône méridional près des grands appellations Château-neuf du Pape, Vacqueyras…Le paysage est superbe, avec le parc naturel du Lubéron, les Monts de Vaucluse, le Mont Ventoux qui domine, bref, c’est très beau. Les sols divers, galets roulés, calcaires, granitiques…Les cépages rouges alternent entre grenache, syrah et merlot, sauvignon, viognier et chardonnay…

Les belles Italiennes

 Voitures italiennes rime avec lignes sportive et bestialité et c’est un fait, à l’image du cheval cabré de Ferrari, voitures Italiennes emblématiques. Une voiture de prestige italienne, c’est avant tout des lignes agressives et dynamiques, une couleur qui ne trompe pas et un moteur performant. Ces voitures d’exceptions font rêver depuis plusieurs dizaines d’années et n’ont rien à envier aux voitures made in France.